Menu
Estampille Moissonnier

A propos de Moissonnier

Moissonnier logo

Estampille du luxe à la française depuis 1885, Moissonnier perpétue un savoir-faire d'excellence de l'ébénisterie française.

Au carrefour des styles historiques et de l’avant-garde esthétique, Moissonnier trace ainsi son propre chemin, balisé par l’émotion, l’inspiration, le rêve, le décalage, mais aussi l’exigence.

Une exigence portée au moindre détail, qui se traduit par la parfaite maîtrise de tous les métiers d'art liés au travail du bois : ébénisterie, marqueterie, sculpture, patines et dorure à la feuille, mais aussi par un engagement à préserver son environnement.
Autant de valeurs qui font de Moissonnier une griffe intemporelle. Une estampille, synonyme d’audace et de sur-mesure, apposée sur une collection complète de meubles, mais aussi un signe de marque, pour tous les architectes décorateurs désireux de rencontrer une manufacture capable d’accomplir l’originalité de leurs desseins.

Planches de bois
1885 1950 Les débuts d'une griffe et l'invention d'un style 1992 2003 2010 2011 2014 2015 130ANS 2016 2016 2017 2017 2017

L'histoire

1885

La naissance d'une maison.

Emile Moissonnier fonde en 1885 son atelier à Bourg-en-Bresse au cœur d’un territoire de forêts, riche en bois de chêne, en loupe de frêne et d’orme, mais aussi en bois fruitiers, tels que le poirier, le cerisier et le noyer. Sculpteur et peintre de talent, il est la figure même de l’artisan créateur, qui conçoit chacun de ses meubles comme une pièce unique. Avec lui, voit le jour une lignée d’ébénistes inventifs, qui perpétue aujourd’hui encore la tradition de la belle ouvrage.

1950

La construction d'une nouvelle manufacture.

Gabriel et Paul, les deux fils d'Emile Moissonnier lui succèdent et donnent à l'atelier la dimension de manufacture. Quelques machines font leur apparition comme auxiliaires à la main de l'homme. Moissonnier est désormais connu dans le monde, mis à l'honneur dans des magasins aussi prestigieux que Bloomingdale's à New-York, où la marque est diffusée dans les années 60.

1976

Les débuts d'une griffe et l'invention d'un style.

En 1976, la troisième génération, incarnée par Jean-Loup Moissonnier, reprend le flambeau. Ébéniste dans le sang, il s’est d’abord fait connaître à Paris comme photographe de mode et peintre. Accro de broc et de vintage, amoureux du charme du mobilier ancien, il oriente alors Moissonnier vers la reproduction de pièces classiques.  Un premier pas avant de devenir, avec son épouse, l’inventeur d’un véritable style, né d’une osmose entre les époques et les cultures.

1992

Le lancement de la commode L.XV REF.573, pièce iconique de la collection.

Ce modèle emblématique de l'esprit Moissonnier est une source d'inspiration intarissable pour Annie-Pierre Moissonnier, directrice artistique de la Maison qui aime l'habiller de patines et de décors inédits.

2003

 Première participation au salon M&O Paris.

A l'instar des défilés de haute couture, Moissonnier signe chaque année au salon M&O Paris, une collection thématique dans un univers qui exprime toute l'audace créative de la marque.

2010

Moissonnier labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant.

Depuis 2010, Moissonnier est labellisée Entreprise du patrimoine vivant. Cette distinction, accordée par le Ministère de l’Economie et de l’Industrie, récompense et accompagne des maisons qui se caractérisent par une histoire et un patrimoine parfois séculaires, des capacités d’innovation et des savoir-faire rares.

2011

Le luxe de la commande spéciale à Val d'Isère, chalet Marco Polo.

Moissonnier signe des pièces extraordinaires pour le chalet Marco Polo à Val d'Isère, le luxe ultime.

2014

Ouverture du showroom Moissonnier à Pékin.

Blue Morning, importateur en Chine de prestigieuses marques de mobilier européen, inaugure à Pékin, le premier showroom Moissonnier en Chine, au cœur du Design Center Easy Home, dédié aux marques importées de l'univers de la maison. 

2015

Moissonnier chez Harrods.

Le Must du mobilier français entre à La Mecque du shopping londonien. Moissonnier prend ses quartiers chez Harrod's. L'ébéniste créateur présente ses collections  au troisième étage du grand magasin. Moissonnier expose nouveautés et modèles iconiques.

2015

Moissonnier célèbre ses 130 ans au salon Révélations.

Moissonnier célèbre ses 130 ans en participant au salon Révélations, la Biennale des métiers d'Art et de la création à Paris. Dans l'écrin du Grand Palais, la manufacture française présente l'iconique commode 573 peint par Caroline Moissonnier, dans l'esprit d'un magnifique bouquet de fleurs "arty" .

2016

Ouverture du showroom Moissonnier à Shanghai.

En partenariat avec Blue Morning, importateur en Chine de prestigieuses marques de mobilier européen, Moissonnier inaugure en avril 2016 à Shanghai, son deuxième showroom en Chine, au sein du JSWB Shopping Mall, spécialisé dans le mobilier haut de gamme et installé au cœur du district de Changning.

2016

Inauguration du showroom Moissonnier à Vancouver.

En novembre 2016, Moissonnier inaugure son premier showroom en Amérique du Nord à Vancouver au Canada. Installé dans le quartier de Yaletown, le showroom présente des pièces emblématiques de sa collection.

2017

Moissonnier, invitée de la Maison Baccarat.

La commode L.XV Moissonnier est présentée dans les salons de l'hôtel particulier de la Maison Baccarat à Paris. Mille mercis !

2017

Moissonnier participe pour la première fois au Salone del Mobile Milan.

Moissonnier expose pour la première fois à Milan sur le pôle luxe du salon du meuble entouré des leaders de la haute-décoration internationale.

2017

Michel Perry x Moissonnier.

Moissonnier invite le chausseur Michel Perry, directeur artistique de la maison J.M Weston, à créer un dressing à chaussures : forcément exceptionnel !

1885
1950
1976
1992
2003
2010
2011
2014
2015
2015
2016
2016
2017
2017
2017
Pattes de lion

Secrets d'artisans

A

Audace

Transgresser les codes en respectant les règles, c’est la manière de faire de Moissonnier. Et cette manière est remarquable. Des meubles princiers habillés de blue jean, des commodes de comtesse en rose shocking. Rien n’arrête l’ébéniste, sinon la convention d’une fabrication traditionnelle et le choix de finitions exceptionnelles.

B

Bois

Moissonnier se chauffe des meilleurs bois. Des essences françaises issues de forêts gérées durablement telles que le chêne, le noyer, le merisier, l’hêtre, le tilleul ou l’alisier. Chaque grume sèche patiemment dans la manufacture avant d’être sélectionnée pour devenir l’élément massif d’un meuble ou d’une boiserie de haute facture. La loupe d’orme, la ronce de noyer, l’ébène et le buis aux origines parfois plus lointaines sont quant à elles employées en placages selon les techniques de la marqueterie traditionnelle.

C

Couleurs

Gentiment iconoclaste, Moissonnier marie le toucher du bois à la vibration de la couleur. Son nuancier est sans pareil. Il égrène des noms tantôt précieux, tantôt gourmands pour enchanter les formes du passé en leur donnant une vitalité purement contemporaine. 

D

Décor peint

Pour Moissonnier le meuble est une surface d’expression artistique. Le décor peint transcende l’objet. Il l’entraine vers des imaginaires féconds. Délicatement réalisés à la main, il peut selon les inspirations évoquer la Chine éternelle, le Mexique de Frida Kahlo ou encore un été à Palm Spring. Aucune limite n’entrave le potentiel du trait et de la couleur. 

E

Entreprise du Patrimoine Vivant

Le label EPV distingue les entreprises françaises qui perpétuent des savoir-faire traditionnels. Moissonnier les associe à une solide culture de l’innovation. Par le jeu des couleurs, des peintures et des finitions, l’ébéniste réinvente le patrimoine des formes pour les conjuguer au présent.

F

French touch

Une touche de haute-couture, un brin d'audace, une gorgée d’histoire. Moissonnier remixe le patrimoine français voire européen. Ancrée dans l’histoire du mobilier, la manufacture lance les modes avec le mobilier d’un art de vivre érudit, moderne et toujours très inspiré.

G

Gabarit

Le gabarit est à l’ébéniste ce que le patron est au tailleur. Dans sa quête des plus belles formes du mobilier français et européen, Moissonnier a réuni une vaste collection de gabarits issus de modèles anciens. Grâce à eux, ses artisans restituent les proportions exactes de ces créations ou les font évoluer pour répondre à la démesure des plus belles architectures.

H

Haute couture

Les défilés de haute-couture constituent une source d’inspiration sans cesse renouvelée pour Moissonnier. L’ébéniste-créateur y puise des motifs et des couleurs, mais aussi le choix des tissus qui renouvellent à chaque saison l’aspect de ses modèles phares.

I

International

Moissonnier rayonne à travers le monde. 80% de son chiffre d’affaires est réalisé à l’international, et la marque dispose de showrooms à Paris, Moscou, Shanghai et Séoul.

J

Joyeux

Une commode tapissée de Jean ou recouverte d’autocollants du bout du monde, des couleurs flashy : le peps fait parti du style Moissonnier qui distille la joie dans l’intérieur des Happy Few.

K

Kaléidoscope d'inspirations

Éclectique, le style Moissonnier dresse des passerelles entre les arts décoratifs et la haute-couture. À la croisée des styles, chaque meuble est en soi une nouvelle source d’inspiration capable d’entrer en dialogue avec une multitude de tendances. 

L

Luxe

L’estampille Moissonnier porte l’empreinte du luxe à la française. Fruit de savoir-faire délicats et d’une créativité sans cesse renouvelée, il véhicule un certain art de vivre qui préfère les détails sophistiqués à l’ostentation gratuite. 

M

Made in France

Les meubles Moissonnier sont intégralement imaginés et fabriqués à Bourg-en-Bresse dans le sud est de la France, à partir de matériaux sélectionnés, tant que possible, dans l’hexagone. Grâce à la maîtrise totale de leur production, les ateliers de Moissonnier demeurent extrêmement réactifs et parviennent à défendre une qualité exceptionnelle dans les moindres détails.

N

Naturel

Au-delà des couleurs qui caractérisent le style Moissonnier, la manufacture produit des meubles qui exaltent la beauté naturelle des bois les plus nobles tels que le noyer, le chêne ou encore le merisier tendrement cirés ou décapés. De même, lorsqu’il s’agit d’élaborer ses patines, Moissonnier recherchent des effets qui miment l’œuvre du temps, afin d’apporter le sentiment d’un vieillissement aussi charmant que spontané. 

O

Ornements

Les sculptures, les éléments de bronze réalisés à la cire perdue, tantôt dorés, argentés ou oxydés sont autant d’ornements qui apportent une finition précieuse aux meubles de Moissonnier qui œuvre aussi pour l’ornementation architecturale avec la création de boiseries sur-mesure.

P

Patines

C’est une marque de fabrique pour Moissonnier. Depuis les années 1950, l’ébéniste est devenu spécialiste des décors peints et des patines qui donnent aux meubles l’expression d’un authentique vécu. Ce travail rend chaque meuble unique en permettant des variations subtiles de teintes et d’effets qui leur donnent le charme du temps.

Q

Queue d'aronde

La qualité se lit dans les détails. Celui de la queue d’aronde dénote la construction durable d’un meuble dans lequel les pièces sont unies par liaison mécanique. Solidement imbriquées l’une dans l’autre elles dessinent sur la tranche une forme en queue d’oiseau. L’aronde au Moyen-Âge désignait en effet l’hirondelle, rappelant l’usage séculaire de cette technique. 

R

Rechampis

Le goût du contraste compte parmi ces détails qui prêtent leur élégance aux meubles Moissonnier. Le rechampis est une technique qui permet de renforcer cette qualité en faisant ressortir par le choix d’une couleur de fond la sculpture ou la moulure qui orne un meuble.  

S

Stylisme

Le savoir-faire de Moissonnier ne s’arrête pas à la création de meubles uniques. A travers le monde, l’ébéniste-créateur réalise des chantiers de décoration sur lesquels il intervient de façon globale. Au-delà du mobilier et des boiseries, il s’associe à des artisans et des marques amies pour définir des atmosphères confortables et personnalisés, avec une touche typiquement française. 

T

Tenons et mortaises

Comme la queue d’aronde, l’assemblage par tenon et mortaise est une technique propre à l’ébénisterie traditionnelle. Elle s’applique uniquement aux bois massifs. Alliant esthétique et résistance, elle permet d’obtenir une finition particulièrement soignée.

U

Unique

Les meubles Moissonnier sont tous fabriqués à la commande pour répondre aux souhaits particuliers de chaque client. Ils sont adaptables en dimensions, en couleurs et patines et peuvent se voir ornés de décors peints exclusifs. Comme chaque objet d’art, ils se définissent aussi par des variations subtiles qui font de chacun d’eux une pièce unique. 

V

Vernis au tampon

Cette finition précieuse demande autant de maîtrise que de patience. Incontournable dans le domaine de la lutherie, elle confère aux meubles d’antiquaire un brillant et une douceur caractéristique. Plusieurs étapes sont nécessaires à sa réalisation qui impliquent des ingrédients aussi surprenant que la gomme laque obtenue à partir de sécrétions de cochenilles. 

W

Waouh

Au même titre qu’un objet d’art, un meuble signé Moissonnier suffit pour relever l’intégralité d’un décor. C’est l’effet Waouh propre aux pièces à la qualité instinctivement perceptible.

X

Xylophage

Dans un souci de perfectionnisme qui évoque celui des meilleurs faussaires, Moissonnier prend soin de reproduire dans ses meubles les dégâts d’insectes xylophages, en creusant de minuscules trous visibles dans tous les meubles anciens. 

Z

Zazou

Moissonnier aime le twist. Ce pas de côté qui fait la différence, qui étonne et procure une émotion. Comme les zazous de Saint-Germain-des-Prés auxquels la marque empreinte son extravagance chic. 

Audace Bois Couleurs Décor peint Entreprise du Patrimoine Vivant French touch Gabarit Haute couture International Joyeux Kaléidoscope d'inspirations Luxe Made in France Naturel Ornements Patines Queue d'aronde Rechampis Stylisme Tenons et mortaises Unique Vernis au tampon Waouh Xylophage Zazou
Ateliers
Marteau
L’excellence
DES MÉTIERS D’ART
Ateliers d'Art de France et Entreprise du Patrimoine Vivant.

Moissonnier est adhérent des Ateliers d’Art de France qui regroupent et représentent le secteur des métiers d’art, en font la promotion en France et à l’international, et accompagnent les entreprises adhérentes dans leur développement.

Depuis 2010, Moissonnier est labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant. Cette distinction, accordée par le Ministère de l’Economie et de l’industrie, récompense et accompagne des maisons qui se caractérisent par une histoire et un patrimoine parfois séculaires, des capacités d’innovation et des savoir-faire rares.

Planches de bois séchées
Le respect de la nature
Soucieuse de pérenniser son activité, Moissonnier met un point d’honneur à respecter l’environnement. La maison a donc mis en place un cahier des charges très précis pour l’approvisionnement du bois.

Ainsi, Moissonnier se fournit à 90% auprès de fournisseurs-scieurs situés à proximité de l’entreprise, c’est-àdire dans un rayon de moins de trente kilomètres, afin de réduire son empreinte carbone. 60% des volumes achetés proviennent d’une entreprise située à cinq kilomètres de Bourg-en-Bresse, spécialisée dans le hêtre, labellisée PEFC et CE, privilégiant l’arrosage naturel en milieu isolé et recyclant 100% de ses déchets.

Moissonnier privilégie également l’utilisation de bois non traités, comme ce fournisseur implanté au coeur de la noyeraie dauphinoise de Saint-Marcellin depuis 1822 et labellisé Entreprise du patrimoine vivant, qui n’exploite que des noyers et essences régionales non traitées.
Contrairement à 98% du marché, les grumes et lots achetés sont non traités chimiquement par étuve, ils ont une origine contrôlée et proviennent de forêts françaises éco-gérées.